Faire le deuil d’une personne toxique

mental vampireY a-t-il une personne toxique dans votre environnement?

Une personne toxique fait du mal, blesse et fait souffrir une autre personne, et ce, en sachant très bien qu’elle le fait. Elle ne reconnaît jamais ses torts, ni n’éprouve aucun regret des gestes qu’elle pose.

Une personne toxique fait du chantage affectif et est insensible à sa victime.

Pour arriver à ses fins, elle peut mépriser, jalouser, rabaisser, juger, faire du harcèlement ou manipuler de toutes sortes de façon sa victime. Elle fait en sorte que tranquillement sa victime perde l’estime de soi et devienne son bouche-trou, afin de garder l’emprise sur elle.

La plus grande peur d’une personne toxique est de perdre le pouvoir qu’elle exerce sur sa victime. Elle ne souhaite aucunement la voir s’épanouir et réussir sa vie. Alors, elle sabote les efforts que cette dernière fait pour mener une vie heureuse et productive.

On peut avoir une relation toxique avec un parent, un ami, un collègue de travail, un conjoint (conjointe) ou même nos propres enfants.

C’est difficile de croire que ce sont les gens qui vous sont les plus chers, qui abusent de vous.

Le début d’une relation toxique

Une relation toxique a presque toujours comme base une famille dysfonctionnelle qui mène à une dépendance affective. Pendant votre enfance, on vous a appris qu’il fallait plaire pour être aimé. Qu’il fallait vous oublier et faire ce que vos parents vous disaient, sans écouter vos propres besoins. Très vite, vous avez compris en tant qu’enfant que si vous voulez de l’amour, de l’attention ou simplement être vu de vos parents (ou d’un parent), vous devez être à la hauteur de leurs attentes. Cela devient avec le temps du chantage affectif de la part des parents. C’est comme s’ils vous disaient, je vais t’aimer, si tu agis ou tu fais ce que je te dis de faire.

Avec le temps, vous grandissez et ce lien de dépendance devient de plus en plus fort et toxique.

Vous quittez le nid familial pour vous marier et vous vous rendez compte après quelques années que la femme ou l’homme que vous avez marié fait exactement le même chantage affectif que votre père ou votre mère. C’est-à-dire, vous fait croire que pour avoir de l’amour, il vous faut accepter de vous oublier et de vous laisser dénigrer.

Pourquoi je reste dans cette relation?

Il y a de fortes chances que si vous restez dans une relation toxique, c’est sans doute que:

  • Vous avez peur d’être seul
  • Peur de vous sentir abandonné.
  • Peur de prendre votre place
  • Vous manquez d’estime de vous
  • Vous vous sentez vulnérable
  • Vous vous sentez coupable

Pourquoi est-ce si difficile de sortir d’une relation toxique?

Tout simplement parce que vous êtes dans l’attente.

Vous espérez que peut-être un jour cette personne va vous donner un peu de reconnaissance, de bonheur ou de l’amour. Exactement comme lorsque vous étiez enfant et que vous attendiez désespérément que papa ou maman vous voit vous reconnaisse et vous aime. C’est pour cette raison que c’est si dur de sortir d’une relation toxique. C’est votre enfant intérieur qui est encore en attente.

Pour sortir de ce genre de relation, il faut faire le deuil de vos attentes, de tout ce que vous aurez aimé recevoir de cette personne. Il faut accepter que jamais vous n’ayez ce que vous attendez de cette personne. C’est d’accepter aussi que vous ne puissiez jamais changer cette personne.

Lorsque vous étiez enfant, vous aviez besoin de vos parents pour combler vos besoins affectifs. C’est normal qu’un enfant s’attende à recevoir de l’amour de ces parents. Mais en tant qu’adulte, il faut prendre conscience que ce n’est pas le rôle de l’autre de combler vos besoins. Vous pouvez les combler par vous même et ainsi, devenir responsable de votre bonheur.

Comment s’en sortir?

Rien ne changera si vous ne faites rien. Dans ce cas-ci, c’est faux de dire que le temps arrange les choses.

Il faut prendre le temps de vous retrouver. De retrouver votre identité, votre essence et de vous faire confiance.

Ce n’est pas toujours nécessaire de quitter définitivement la personne toxique, surtout si c’est une personne à laquelle vous tenez vraiment (ex.: un enfant, un parent). Quelques fois de s’en éloigner quelques semaines ou mois ou même des années, peut être bénéfique. Le temps de reprendre des forces, de réfléchir et de se retrouver soi-même. Si plus tard, vous voulez rebâtir quelque chose avec cette personne, vous serez plus en état de le faire.

Si pour vous, la meilleure décision est de couper les ponts définitivement, alors faites-le et sachez que ce n’est pas d’être égoïste que de penser à soi.

Votre entourage (qui n’est pas au courant de ce que vous vivez pour la plupart du temps) vous dira sans doute:

Tu as juste une mère, un fils, etc. Tu devrais faire des efforts.

Ces gens-là ne savent pas à quel point vous souffrez en dedans. La décision de couper les ponts n’est jamais facile. Mais à partir du moment où vous êtes bien dans votre décision, ce qu’en pensent les autres n’est pas vraiment important.

Aucune relation ne vaut le coup de continuer à coup de chantage affectif, par peur de l’abandon.

Sortir d’une relation toxique, ce n’est pas faire du mal à l’autre. C’est d‘ouvrir les yeux, d’ouvrir son cœur et de s’aimer assez pour ne plus accepter de vivre dans cette relation.

Une personne qui vous aime vraiment vous laissera libre d’être vous-même.

Aimer ce n’est pas SE donner et s’oublier, c’est de donner et partager.

Je vous invite à laisser un commentaire, mais avant de le faire svp lisez cet avertissement svp.

69 réflexions au sujet de « Faire le deuil d’une personne toxique »

  1. Florence

    Quel bel article!
    J’y reconnais tout à fait l’homme avec lequel j’ai passé un mois et demi! J’ai été patiente, attentionnée, aimante bien que je savais que mes sentiments n’étaient pas partagés. Il a joué avec ma faiblesse, ma sensibilité, il a fait le contraire de ce qu’il disait et s’est comporté comme si une vraie histoire était possible entre nous, puis il m’a laissée un dimanche matin pour en retrouver une autre l’après-midi, qu’il avait rencontré la veille.
    J’ai imaginé un stratagème pour rester en contact avec lui sous une autre identité et être là pour lui le jour où il aurait besoin d’une main tendue. Mais cela m’a surtout permis d’ouvrir les yeux et de le voir tel qu’il est vraiment.
    Et malgré tout, alors que la page s’est tournée définitivement hier car je me suis trahie moi-même (par un acte manqué), bien que sachant qu’il ne me méritait pas et qu’il n’était qu’une personne hautement toxique, ce soir, j’ai les larmes aux yeux de cette rupture à jamais définitive.

    Répondre
    1. alex

      Eh bien de mon côté je me méfie un peu…de ce genre de discours, qui est vrai dans les cas extrêmes, mais faux quand on parle de relations amoureuses qui démarrent.Une personne(forcément un homme) va être toxique parce qu elle a des besoins de nuire à l autre.Ce besoin de faire souffrir, malgré tout peut signifier un désir de vengeance affective ou sexuelle. Un homme est bougon, dévalorisant quand il n est pas valorisé en profondeur ( sexuellement, sentimentalement, dans l emploi du temps -ça rime:-), de sa moitié. Des exemples j en ai a foison.Donc comment une femme peut savoir ce qui relève d une emprise malsaine, et ce qui relève d une méchanceté due d abord à une insatisfaction amoureuse violente et sourde ? Le débat est ouvert. Il m est arrivé d être désagréable et injuste, mais une fois comblé et ayant comblé l’autre, cette méchanceté à disparu par enchantement… Combien de couples se refusent à résoudre leurs insatisfactions sensuelles et sentimentales et finalement laissant leurs paroles méchantes faire le travail de justice punitive ?

      Répondre
  2. poumpoum58

    Bonjour Madeleine,
    A la lecture de votre sujet, j’ai reconnu des façons de faire et d’être de ma compagne.
    Cette personne me trompe, me ment, veut toujours avoir raison, ne reconnait jamais ces tords, me renvoi continuellement ces fautes sur moi, a t’elle point cas ce jour , je ne sais plus quoi faire et surtout qu’elle attitudes prendre. Partir ( je suis propriétaire avec encore des années a honoré ) pas possible, la mettre dehors impossible car nous avons un bonhomme de 3 ans, elle ne veut pas partir dans sa famille car elle ne sera jamais aussi libre de faire ce qu’elle veut, enfin bref je me sent totalement désemparé, je n’avance pas, je suis bloqué . Je n’arrive plus a me consacrer a mon travail, a prendre du recul, a lâcher prise etc… Comment faut-il faire ?

    Répondre
    1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

      Une solution serait peut-être de prendre du recul quelques jours. Sortir de cette maison, aller chez des amis ou ailleurs pour réfléchir.
      Comme je dis souvent, nous n’avons qu’une vie sur cette terre, essayons de la vivre heureuse et en paix.
      Travailler sur vous, consulter un professionnel, faites-vous aider. Si vous n’êtes pas bien avec vous, vous ne le serez avec personne d’autre.
      Quelques fois, nous restons dans une relation en pensant que c’est mieux pour notre enfant, mais c’est au contraire bien pire si les parents se chicanent continuellement.
      Bonne chance.

      Répondre
      1. poumpoum58

        Bonjour Madeleine, merci d’avoir pris le temps de me répondre et de vos conseils.A part quitter mon domicile , j’ai réfléchi, j’ai déjà consulté un professionnel et notre enfant ne subit rien puisque l’on ne se dispute pas devant lui. Je ne peux parler de mon problème à mes amis, je me sens coupable et honteux de m’être mis dans un tel pétrin.

        Répondre
  3. mitsagho

    Bonsoir.

    Je vais essayer d’être claire et précise.

    J’ai perdu mon papa Il y a 3 ans.
    Suite à ce décès une femme m’a dragué et a profité de ma détresse émotionnelle pour obtenir ce qu’elle voulais depuis des années. …..MOI.

    Elle s’occupai de mon père malade , elle lesbienne, m’avais déjà repéré depuis longtemps. .

    Moi 300% hétéro! ! Ce que je pensai! ! Je ne prêtai attention à rien.

    Bref cette relation plus que TOXIQUE m’as anéantie détruite. Je suis morte de l’intérieur. Elle m’as bouffé. . Physiquement et mentalement. Je n’ai plus d’amis.
    Plus du tout confiance en moi. Ma relation avec ma mère qui a toujours été un peu bancale n’as pas aidé à m’enfuir de ma nouvelle relation..

    Âpre un séjour aux urgences par sa faute il y a 1an je n’ai pas compris et qui retournée avec elle mais en cachette….
    le pire c’est que depuis le tout début je sais que je ne serais pas heureuse. Je voulais dans un monde qui n’était pas le mien… je ne suis pas lesbiennes je n’ai rien contre mais ce n’est pas ma vie. …

    Et la depuis plus de 3 mois. J’ai enfin mis un totale terme à cette relation ou cette mort lente….
    Évidemment elle n’as pas vu du même oeil que moi le fait que je parte. ..

    Je suis sa chose. Elle était devenue ma vie. Je n’étais rien.. je n’existais que pour et à travers elle

    Et aujourd’hui je me dis qu’en fait c’est elle qui avait besoin de moi pour exister….

    Dommage…

    Aujourd’hui je me reconstruit petit à petit. J’ai ouvert les yeux sur bcp de choses. .. j’ai des réactions un peu spéciales envers le sexe opposé. .. il faut soigner le mal par le mal! !! Avec le mâle! !!!

    Ma relation avec ma mer est toujours et seras toujours en dents de scie.
    Et je recommence à fréquenter certaines ancienne connaissance. …

    Je ne suis pas guérie je m’en rends compte mais je suis sur le bon chemin et j’apprends de mes erreurs. Enfin j’essaie. …

    Je suis dépourvue de tout sentiment. Cela reviendra sûrement un jour mais actuellement. Je ne peux pas….

    Ces personnes ont on emprise sur nous…incontrôlable. . On sais que nous somme pris au piège et on ne peux ou veux pas s’en sortir.. c’est une situation. Affreusement perturbante…

    je suis une femme faible.je le reconnais. Aujourd’hui même quand j’ai mal je fais en sorte de ne rien dire ne rien montrer et j’essaie de me transformer en force..

    bon courage. .. Le chemin est long. . Mais le bonheur et le bien être est au bout du tunnel!!!!

    Répondre
    1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

      Je vous souhaite bonne chance. Prenez du temps pour vous. Méditez, faites des choses que vous aimez, allumez une chandelle et visualisez votre petite flamme intérieure. Parler à votre petite en vous en lui disant que vous êtes là pour elle, qu’elle peut compter sur vous.
      Faites ceci en vous réveillant et en vous couchant. Vous verrez que vous reconnecterez à vous plus facilement.
      Bon courage.

      Répondre
  4. breizh97

    Bonjour, je souhaitais apporter un commentaire car je suis un homme, et je découvre cette notion de toxicité. Sachez qu’elle peut provenir de votre conjoint. 15 ans après le début de relation avec mon épouse, je suis face à un mur. En 15 ans, elle n’a jamais eu tort sur quelque point que ce soit. « je fais ce que je veux » est la réponse commune à toutes les questions trop pertinentes que je peux lui poser quand je suis à bouts. Nos discussions ne sont pas constructives, mais ressemblent de sa part à un combat lors duquel il ne s’agit pas d’avoir raison mais de « gagner ». Elle souligne chacune des choses qu’elle peut me reprocher mais jamais aucune chose de bien venant de moi ou de mes parents. Un peu de tendresse de temps en temps mais JAMAIS à son initiative. J’ai bien dit JAMAIS en 15 ans. J’en souffre à un point que ça en devient physique. Vous allez trouver cela fou, mais c’est seulement aujourd’hui que je me dis qu’elle ne m’aime tout simplement pas alors qu’elle est une épouse dévouée et fidèle. Et oui, elle ressemble à mon père…
    merci en tous cas pour votre petit blog, je suis pas une femme mais le mari et le père que je suis se sont reconnus.

    Répondre
    1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

      Vous avez la réponse à la question, pourquoi cette femme est dans votre vie?
      Il y a un grand conflit entre vous et votre père à réglet et cette femme vous le fait revivre continuellement.
      Si vous libérez la blessure profonde reliée à votre père, il y a de très bonnes chances que vous verrez différemment votre femme après.

      Répondre
  5. Louna

    Bonsoir,

    Par le bien d’1 copine qui m’a donné ce lien je me permets d’intervenir sur cette page car je vie moi-même une relation « toxique » avec ma mère (mes deux parents sont encore ensemble mais c’est ma mère qui dirige tout à la maison). Les gens ne peuvent pas comprendre tout le mal que cela peut avoir sur la personne qui subit cette relation. De s’entendre dire dès toute petite tu es nulle, tu es bonne à rien, tu ne feras jamais rien de ta vie (alors que je faisais tout pour faire plaisir à ma mère), de toute façon une fille doit rester à la maison pour élever ses enfant et s’occuper de son mari (désolée si je choque mais c’est la stricte vérité). Elle n’a pas cessé de me culpabiliser et le fait encore! Même quand j’ai connu mon compagnon ma mère a continué son harcèlement insidieusement). Elle a même tout fait pour nous séparer ça été très loin….j’ai entendu ça jusqu’à ce que je rencontre un médecin formidable et à ma cousine à qui j’ai finis par tout déballer mon histoire. Résultat je suis tombée en dépression très jeune (d’après mon médecin et certains membres de ma famille dès la très jeune enfance) et cela a affecté pour beaucoup ma scolarité et une partie de ma vie d’adulte puisque j’ai un mal fou à trouver du travail! Cela fait quatre an date à laquelle j’ai été diagnostiqué dépressive et que j’ai des moment de lucidité et que j’essaie de m’en sortir mais au final je sais qu’au fond de moi je m’en sortirai mieux si je coupais les ponts définitivement avec ma mère! Et la bien sur quand j’en parle autours de moi tout le monde me dit mais non c’est pas vrai fais pas ça c’est ta mère tu ne peux pas la renier. sauf que moi elle me fait du mal! et même encore! Si je ne veux pas d’enfant c’est en parti à cause d’elle! Et dans tout ça j’ai 1 frère qui lui est pourrit gâté! Elle l’adore c’est son chouchou! Je n’oublierai jamais la phrase que mon chéri m’a dit la 1ère fois qu’il était venu chez mes parents :  » à croire qu’ils n’ont qu’un seule enfant. Ton frère!. Ta mère ramène tout à lui ou à elle ». J’en ai pleuré ce jour là car enfin quelqu’un voyait au delà des apparences). Le harcèlement filial existe malheureusement! Il faut arrêter de faire culpabiliser les enfant ou les personnes qui ont vécu cela! Et ça fait encore plus mal quand les deux parents le font…voilà en gros mon histoire…

    Répondre
    1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

      Bonjour Louna, je rencontre tellement souvent des gens comme vous en libération émotionnelle.
      Entre vous et votre mère, il y a des liens affectifs malsains. Vous pouvez travailler sur vous pour vous libérer de ces liens, mais vous ne pourrez rien faire pour les liens que votre mère a avec vous.
      Votre mère vous en veut pour une raison que vous ignorez et qu’elle ignore elle même. Vos comportements lui rappellent quelqu’un de son passé et c’est elle qui doit faire l’effort de s’en libérer. Ce n’est pas qu’elle ne vous aime pas, c’est que ce que vous représentez est fort et souffrant et elle n’est pas capable de passer par-dessus.
      Dans ces conditions, votre mère va sans doute au plus facile, c’est à dire du côté de votre frère.
      J’espère que ma réponse est assez claire pour vous.

      Répondre
      1. Louna

        Bonjour,

        Oui je me défais des liens qui m’unis à elle petit à petit et difficilement. Le problème que j’ai avec elle elle l’a eu avec sa propre mère aussi. Elle me le disait souvent que je ressemblais à sa mère. mais bon pour elle tout va bien ce sont les autres qui vont pas bien. Apparament c’est de famille car ma cousine a vécu la même chose avec son père (qui était le frère de la mère à me mère) et d’ailleurs c’est grâce à ma cousine (qui revit depuis la mort de son père c’est malheureux à dire mais elle a sauté de joie en apprenant sa mort) que je me libère progressivement. Du coup grandir sans affection maternelle c’est très dur…mais bon je vais finir par y arriver car je sais au fond de moi que le jour où j’en aurais bien marre il y aura 1 clash. Et le pire dans tout ça c’est qu’elle m’a éloignée de mon père et de mon frère mais heureusement j’ai gagné une belle-mère …

        Répondre
        1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

          Vous avez votre réponse Louna, votre mère voit sa mère en vous et recommence son schéma répétitif avec vous.
          Pour couper les liens émotionnels malsains avec votre mère, je peux vous aider. Si vous voulez, prenez une séance gratuite de 30 minutes avec moi et je vous expliquerai comment se sont formés ces liens malsains avec votre mère.

          Répondre
  6. Bérénice

    Bonjour!
    Comme je me retrouve dans votre post!
    J’ai dû « expulser » ma soeur de chez moi l’été dernier, car elle m’entrainait constamment vers le bas.
    Tout a commencé en 2010, j’ai crqué, je suis devenue très subitement agoraphobe sévère. Après 4 ans de thérapie je comprends mieux. Pendant des années, j’ai été là pour ma soeur, de façon quotidienne, elle venait passer des weeks ends à pleurer chez moi après une dispute avec son compagnon, des appels la nuit pendant qu’ils se coursaient dans la rue, une tentative de pendaison de ma soeur qui relevait finalement plus de me mettre dans une position intenable, car je ne devais rien dire à mes parents.
    A la fin, après nous avoir agressé verbalement chez lui, le compagnon de ma soeur a osé déposer une main courante contre ma fille de 11 ans, parce qu’elle avait dit qu’elle avait peur de lui…..

    Je suis moins agoraphobe depuis que je ne la vois plus, je vais mieux. Mais j’ai le coeur brisé. Elle me manque terriblement, tous les jours je pense à elle, c’est un peu comme si on m’avait coupé le bras et que je ne pouvais plus respirer.
    Et je sais qu’elle est très heureuse, elle part en vacances, fait la fête, sans se retourner. J’ai été effacée de sa vie, 32 ans de relation de soeur effacé. Je ne comprends toujours pas.

    J’ai tout donné pour elle, et je n’ai récolté que desespoir. Et je me sens si seule.
    Je ne sais pas faire le deuil d’elle, je ne sais pas faire, ça me consume et je n’avance pas.

    Répondre
    1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

      Bonjour Bérénice, qu’est-ce que votre soeur représente pour vous?
      Selon ce que je lis, elle est plus qu’une simple soeur et elle a beaucoup de pouvoir sur vous.
      Les 4 années de thérapie vous ont aidé à comprendre, à analyser le problème. Cependant, il reste des liens affectifs malsains entre vous et ce sont ces liens affectifs qui vous entraînent vers le bas.

      Répondre
      1. Bérénice

        Ma soeur, pendant longtemps, ça a été ma vie, bien que mariée, ma soeur c’était ma journée, ma nuit. J’ai tout donné.
        Du jour au lendemain, je suis passé de soignante/sauveuse/soeur à rien, au néant.

        Si je la croise là, je crois que je la prendrais mes bras pour respirer son odeur. Elle a la même que maman. Alors qu’elle a validé une main courante contre ma fille, et que je devrais être en colère. Mais je me sens coupé en deux depuis qu’elle n’est plus là.

        Dernièrement, j’ai appris qu’elle faisait du 36, du coup, je me suis mise au régime. Je suis en compétition depuis toute petite, ma mère nous ayant toujours comparée. Ma soeur, elle a la peau mate (notre père est andalou), je suis tellement blanche que j’en suis presque transparente, elle est mince, je suis ronde, elle est belle, je me trouve laide. Elle est tout ce que j’aurais voulu être.

        Je ne sais pas comment vivre sans elle.

        Répondre
        1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

          Ma très chère Bérénice, je ressens votre souffrance intérieure.
          Le problème ne vient pas de votre soeur, mais de votre mère. Ce sont les manques affectifs reliés à votre mère que vous avez transférés sur votre soeur et malheureusement votre soeur en a profité un peu. Vous avez un peu de travail à faire pour vous détacher de ces liens malsains. Cependant en travaillant à vous détacher de votre soeur, vous ne travaillez pas à la bonne place. Si vous avez de comprendre davantage, inscrivez-vous sur mon site à une séance gratuite et mon adjointe vous donnera rdv pour 30 minutes avec moi. Je vous expliquerai comment se forment ces liens malsains.

          Répondre
  7. annie

    bonjour,

    j’ai 21 ans, ça fait 2 ans et demi que je suis avec mon copain et nous avons une petite fille de 6 mois .
    Tous se passait à peu près bien au moment où nous avons eu quelques problèmes financiers et nous avons eu recours à l’aide de mes parents . Depuis ma mère le considère comme un moins que rien, le critique sans cesse, le juge sans savoir, le méprise, le blesse et je l’entend même dire que je devrais le quitter. pour elle il ne m’aide pas financièrement et c’est faut!!!! dû coup des que je la vois (souvent car si elle ne voit pas ma petite 2 jours c’est la crise) c’est critique sur critique et je n’ose pas lui dire de rester à sa place car j’ai a présent ma famille à moi. quand je rente chez moi je me dis que peut être qu’elle a raison ou non je sais plus vu que je suis perdue!!! cette situation engendre de grosses disputes entre mon copain et moi et cela même si nous nous aimons comme au premier jour. mon copain et moi avons même pensés à nous quitter! et nous ne désirons pas ça au fond de nous!
    Madeleine aidée moi ! que puis-je faire ? j’ai besoin de vos conseils.

    merci d’avance

    Répondre
    1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

      La solution serait d’être capable de vous affirmer à votre mère. Cependant, comme vous écrivez, il semble que ce ne soit pas facile pour vous de le faire.
      Comme je ne vous connais pas, je vais répondre selon ce que vous écrivez.
      Réponse 1-Votre mère n’est pas nécessairement toxique, elle peut simplement vous aimez et avoir peur pour vous. Une mère peut avoir en tête qu’un homme, c’est là pour prendre soin de sa fille et veiller à ce qu’elle ne manque de rien. Lorsque vous lui demandez de l’argent, elle réalise qu’il ne remplit pas son mandat.

      Réponse 2- peut-être que votre mère était contrôlante avant et le fait de lui demander de l’argent, vous lui avez donné du pouvoir et de votre côté vous vous sentez peut-être coupable de ne pas être à la hauteur et cela renforce son pouvoir.

      Est-ce que mes réponses semblent faire du sens pour vous?

      Répondre
      1. annie

        RE Bonjour,

        Oui vos réponses sont satisfaisantes . je pense que ce sont un peu des deux… (réponse 1+réponse 2) mais depuis tout ces événements elle ne parle plus du tout à mon copain, lui dit à peine bonjour etc… je sais pas si c’est cela vous me donnerez votre avis par la suite mais quand ma mère était encore dans le ventre de sa mère son père l’a abandonné elle n’a jamais connu son père et de ce fait depuis que mon bébé est né elle est de pire en pire avec moi et mon copain mais veut accaparer ma fille. veut elle séparer mon bébé de son père ? veut-elle que l’histoire se répète ?

        Merci d’avance

        Répondre
        1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

          Malheureusement, je ne peux pas répondre à votre question, il me manque trop d’information sur votre mère.
          Je ne crois pas qu’elle veuille séparer votre enfant de son père, mais peut-être qu’elle a peur pour lui, mais je vous dis ça sur toute réserve Annie.

          Répondre
  8. JeanClaude

    Bonjour
    J’ai lu votre article et vos commentaires avec attention et je vous remercie de les avoir écrit.
    Voila plus de quatre ans que je me bats pour refaire ma vie.
    Je suis un homme et j’ai été victime de mon ex-compagnon. Comme quoi ça n’arrive pas qu’aux femmes car je me retrouve dans les propos que vous tenez avec un bémol de taille: je me sens excessivement bête, j’ai honte de cette faiblesse, cette bêtise et elle me met en colère. Colère décuplée car il continue a faire les mêmes choses avec un autre, plus riche.
    Je me demande encore parfois comment j’ai pu être aussi stupide pour ne pas voir ce qui était en face de moi et vouloir a tout prix y croire encore et toujours envers et contre tout en dépit de tout.
    L’histoire et longue et saumâtre, donc je ne vais pas entrer dans les détails mais il aura fallu que mon ex-compagnon attrape en me trompant (ce qu’il faisait systématiquement et sans arrêt) le VIH et tente de me contaminer pour que je commence péniblement a me réveiller.
    Retrouver confiance en soi est difficile. Accepter la monstruosité de la personne que l’on adore impensable. Et aucune aide n’est possible. Et oui, figurez-vous que nous somme en procès et il a de fortes chances de gagner, car – je cite – je n’ai aucune preuve n’ayant pas été contaminé.
    Il faut être fort et laisser le temps panser nos blessures. Il faut faire face stoïquement aux attaques vicieuses et inconscientes des mandataires (comme la loi, utilisée ici comme arme) de l’autre qui ne se souille pas les mains.
    Le plus dur je crois dans tout ça c’est de re-apprendre a faire confiance. Toutes les tentatives de relations que j’ai faites par la suite ont toutes échouées. Toutes.
    Il reste l’espoir mais comme vous le dites si bien, avant d’en arriver la, il faut apprendre a s’aimer soi-même sereinement.
    Cordialement

    Répondre
    1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

      Surtout, ne vous accusez pas de vos faiblesses. Un dicton chinois dit: « Admettre ses faiblesses est un signe de force».
      Prenez le temps de reprendre contact avec vous Jean-Claude. Faites la paix avec vous d’abord et ça sera beaucoup plus facile de faire la paix avec votre ex. copain après.
      Bonne chance.

      Répondre
  9. rio martine

    j ai vécu une relation toxique avec une amie et collègue de travaille tout ce que je disais était nul elle m a fait pleurer de nombreuses foi je mettais cela sur le compte de la jalousie je ne la comprenais pas on sait fâcher définitivement je me sans mieux mais pas guéri je n avais jamais entendu parle de relation toxique vous dites quelle ne le sais pas pourquoi je sais quelle continu avec d autres collègues moi je suis parti en retraite ouf

    Répondre
    1. Madeleine Lamarre Auteur de l’article

      Partir, est une solution temporaire Martine. Vous devez comprendre pourquoi cette personne était capable de vous atteindre de cette façon. Elle n’est pas passée sur votre route pour rien.
      La vie est bien fait pour ça, si vous ne cheminez pas avec la personne qui est sur votre route, une autre personne arrivera tôt ou tard avec le même mandat.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>