Sans amoureux, manque-t-il quelque chose à mon bonheur ?

Sans amoureux-mon bonheurAvant de répondre à cette question, j’aimerais donner mon opinion sur ce que c’est que le bonheur pour moi.

Pour moi le bonheur c’est d’abord et avant tout, être bien avec soi-même et être en paix à l’intérieur.

Comment pouvons-nous être heureux et trouver le bonheur avec quelqu’un, si nous ne sommes pas heureux avec nous même. Si nous sommes mal dans notre peau et si les émotions du passé et les blessures de notre enfance, nous hantent encore et envahissent notre vie. Pour trouver le vrai bonheur, il faut faire l’effort de prendre le temps d’analyser sa vie et ses comportements. Et surtout, il faut vouloir profondément être heureux et en paix en dedans.

On dit que la sagesse commence à s’installer dans la quarantaine. En général, c’est vers cet âge que la recherche de paix et de bonheur intérieur commence vraiment à surgir. Avant cette période, souvent, nous sommes beaucoup trop préoccupées à élever les enfants ou à performer au niveau de son travail.

Avoir 40 ans, nous amène souvent à réfléchir sur sa vie et à faire une mise au point sur ce que l’on veut réellement vivre et sur nos besoins réels. C’est souvent dans le milieu de la quarantaine que les questions commencent à surgir et qu’il y a une remise en question.

  • Est-ce que je réussis ma vie?
  • Est-ce que je réussis dans ma vie?
  • Est-ce que mes besoins sont comblés?
  • Est-ce que c’est ça que je veux pour le reste de ma vie ?

C’est d’ailleurs pour ça qu’il y a énormément de séparation du couple pendant cette période.

Le bonheur ça ne s’achète pas. Si nous ne le trouvons pas à l’intérieur de nous, nous ne le trouverons pas nulle part ailleurs.

Alors pour répondre à la question de cet article, sans amoureux, manque-t-il quelque chose à mon bonheur ?

Je répondrai que, mon amoureux est un supplément à mon bonheur, qu’il participe à ce bonheur, mais que le bonheur ne se trouve pas en lui, ni en nous, mais bien en moi.
Être seul sans amoureux ne veut pas dire avoir une vie terne et sans plaisir. Le partage avec les amis et la famille sont importants et comblent une grande partie de ce manque.

Je connais des célibataires qui se disent heureux, parce qu’ils sont toujours très occupés et en demande. Cependant, si je creuse un peu et je pose les bonnes questions ou plutôt les vraies questions, qui s’adressent à leur cœur et non à leur tête, il y a presque toujours des réponses du genre, je suis bien, mais ça me manque de ne pas pouvoir partager avec un ou une partenaire.

PARTAGER! Voilà pour moi le bonheur. C’est le partage.

Le partage des petits bonheurs quotidiens.

C’est de me réveiller le matin avec mon partenaire de vie.

C’est de prendre un café relaxe le matin en écoutant les oiseaux.

C’est une niaiserie qui me fait pouffer de rire.

C’est une bonne marche main dans la main.

C’est de faire des activités ensemble.
C’est de voir amis et famille.

C’est de voyager ensemble.

C’est de se faire plaisir et…

C’est d’avoir hâte à la fin de journée de travail pour retrouver mon amoureux.

Et surtout, tout ceci dans la simplicité, la paix et l’harmonie.

Voilà pour moi ce qu’est le bonheur. Pas trop compliqué, n’est-ce pas?

Est-ce que ce genre de bonheur vous manque ?

Alors, malgré que je suis une femme épanouie personnellement et professionnellement et que la vie est bonne pour moi. Je crois en une relation homme/femme très harmonieuse.

Alors, sans amoureux, manque-t-il quelque chose à mon bonheur ?

Je dois être honnête avec vous et répondre oui à cette question. Peu importe ce que la vie me donne, si je ne peux pas le partager avec un complice, il me manquera toujours un petit quelque chose à mon bonheur.

Et vous, croyez vous que l’on peut être heureux à 100 % si on est seul sans amoureux ?

Donnez-moi votre opinion dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>